Souris Jaunes et cie

Et si on faisait des films ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le rêve Botticelli

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 20:09

Et voilà, je crée le sujet (et j'en suis tout chose :3)

Pour tout le monde, je reprends du début. Désolée, je vais écrire un pur roman.

Pour le cours de storyboard de mon école, on mène un travail d'adaptation d'un livre de A à Z, c'est-à-dire lecture du bouquin, rencontre avec l'auteur (en gros c'est le moment où on rampe par terre en lèchant ses chaussures, les mains levées au ciel en signe d'adoration), écriture du scénario, mise en scène/découpage (avec, évidemment, storyboard), tournage, montage, et l'épreuve finale : 'montrage' (^^) du petit bout à l'auteur et confrontation des points de vue (en gros c'est le moment où on lui fait bouffer notre travail si ça lui plaît pas, et on s'en va l'air digne en la traitant d'ignare).

Le livre en question étant Le rêve Botticelli par Sophie Chauveau.

Déjà, une petite précision : bon sang les gars, faut que ça dépote, parce que je suis la seule à travailler sur Botticelli, les autres travaillent sur un autre de ses livres. Alors si je me plie pas aux règles pour pondre une merde, ça le fait moyen. Mais de toute façon, j'ai déjà conquis les foules, enfin, faut pas s'arrêter en si bon chemin.

Maintenant, le petit résumé obligatoire :
Il était une fois l'Italie, et Florence au 15e siècle, berceau de la Renaissance artistique en plein essor patati patata. Laurent de Médicis dit Le Magnifique, descendant d'une fastueuse lignée de mécènes, 'dirige' la république florentine. D'entre tous les artistes fabuleux qui jouent des coudes à cette époque, celui qui nous intéresse est Sandro Botticelli, unique dans la pureté de sa ligne et les émotions que véhiculent ses visages. D'ailleurs lui-même est comme les personnages qu'il peint : extrêmement beau, mais perdu loin, hors de notre portée, enfermé dans sa propre mélancolie et tristesse dans laquelle il se complaît. Je fais des phrases pas correctes, je vous enquiquine.
Bref point historique : Botticelli fut l'élève d'un moine peintre nommé Fra Filippo Lippi, et à la mort de celui-ci, Botticelli a pris le fils de Lippi, Filippino dit Pipo, comme son propre élève dans son atelier. Dans notre histoire, la famille Lippi (la veuve et ses deux enfants, Pipo et Sandra) est comme sa vraie famille, la seule qui le comprend et dans laquelle il se sent à l'aise, et même aimé.

Et maintenant notre séquence. Le chapitre que j'ai choisi d'adapter est celui où Botticelli, artiste de plus en plus en vogue de 27 ans, dévoile son nouveau tableau, un Saint Sébastien, image ci-dessous :
Spoiler:
 
A cette occasion, tout le beau monde de Florence est invité à l'atelier du Maître pour admirer son oeuvre. On y retrouve évidemment Laurent, mais aussi la famille Lippi of course, et surtout le jeune Léonard de Vinci, illustre inconnu, qui débarque en tant que grand fan de Botticelli, pour chanter ses louanges.

Maintenant, petite précision : vous l'aurez compris, le film/livre est sur Botticelli. Par contre, le chapitre que j'ai adapté est plutôt consacré à Léonard, et ce malgré le dévoilement du chef-d'oeuvre. Léonard est le personnage qui doit briller, c'est sa première apparition, et elle doit être divine.

Botticelli, quant à lui, doit être traité comme un personnage complètement effacé. Autant Léonard illumine de charisme et séduit les foules bien qu'il n'aît d'yeux que pour Botticelli, autant Botticelli vit dans un monde à part, là où personne ne peut l'atteindre. Sa mélancolie est une vraie maladie dont il ne peut/veut pas se défaire. Il est incapable de comprendre et d'adhérer au monde qui l'entoure. Toute tentative de l'intégrer se termine par un échec blessant. En vivant dans ses rêves, il protège sa nature profondément sensible et qui est un mystère pour lui-même, du monde trop bruyant et sale, trop cruel. C'est pour ça que sa rencontre avec Léonard est un tel choc : tout dans leur façon d'être les oppose, sauf leur amour commun de l'art et de la beauté. Ainsi que l'admiration profonde et l'affection qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, toujours teintée d'amertume parce qu'ils n'arrivent pas à se comprendre.
J'aime autant vous dire tout de suite que c'est à peu près complètement faux, mais c'est ce qui est dit dans le livre, et, malheur sur moi, c'est un travail d'adaptation. Cela dit, si le personnage de Botticelli tel quel ne me parlait pas profondément, je n'aurais jamais eu envie d'adapter ce livre, donc bon.

Bon, je vais finir plus brièvement parce que là, on traîne et je sais d'ores et déjà que personne ne lira ça jusqu'au bout (mais Daniel m'avait demandé de lui expliquer alors... mu)
Le Saint Sébastien est un tableau qui fait une très forte impression à l'époque parce qu'il est extrêmement dénudé. Dans l'histoire (mais pas dans l'Histoire... mais je me tais), Botticelli est le premier artiste florentin à faire du nu. Ok, il est pas nu, là, mais il a quand même sacrément l'air pas habillé, surtout avec le petit déhanché sexy et l'expression 'hein que j'suis beau et que tu me veux'... Ceci expliquant cela, vous aurez sans doute déduit que Botticelli était en effet gay... (j'en vois déjà qui sont là "ah! c'est pour ça qu'elle bosse sur lui, je comprends mieux...") Toujours dans l'histoire, le modèle du Saint Sébastien est en fait Pipo (si vous avez suivi, c'est le fils Lippi), qui est, en fait, l'amant de Botticelli (eh oui!).

D'abord, sauvons mon honneur, j'ai choisi la séquence pour Léonard et pas pour la symbolique profondément homosexuelle. Cela dit, c'est une facette très importante de toute la séquence. Point culture n° 2 : Saint Sébastien, jeune martyre romain livré aux flèches de ses camarades archers (vous voyez la métaphore), a longtemps été et est encore considéré comme une icône homosexuelle. Un peu après la Renaissance et sa grande liberté de moeurs surtout en vogue à Florence, les représentations de Saint Sébastien ont graduellement été interdites par l'Eglise qui ne pouvait souffrir d'encourager l'homosexualité à travers ses oeuvres d'art.
Léonard étant aussi homosexuel (c'était la mode vous dis-je) (que n'ai-je vécu à cette époque..xD), il y a toute une dimension à travailler et que j'ai réservé à la deuxième partie de ma séquence, quand tout le monde est parti et qu'il ne reste que notre trio de la mort : Botticelli, Pipo et Léonard.

Pour le début, la dimension à travailler est l'isolement de Botticelli dans son imaginaire alors même qu'il est, en gros, au milieu d'une foule de bouseux qui n'entendent rien à son art. Comment ça, j'y vais fort ?


-----


J'ai bien réfléchi, et j'ai abandonné l'idée d'avoir un Léonard. Je pense qu'on va tourner un petit champ/contre-champ Pipo/Botticelli, avec quelques répliques. Du coup, ce qu'on va travailler, c'est la relation entre ces deux-là. J'approfondirai mais je vous en touche un mot : Pipo, jeune bambin à l'esprit plus que libéré de 15 ans, qui aime profondément son aîné, croque la vie à pleine dent et voudrait que Botticelli fasse de même pour partager le plaisir de vivre avec lui. La mélancolie de Botticelli l'intrigue, et pourrait même le mettre en colère, parce qu'il ne le comprend pas et qu'il est complètement impuissant.
Quant à Botticelli, il se laisse porter par le courant. Pipo l'éblouit, il est très épris de lui, mais il n'arrive pas à le rejoindre dans sa joie de vivre. Une barrière invisible (lui-même) l'en empêche. De ce fait, les efforts de Pipo seront toujours vains, et, on le devine, notre Pipo national finira par aller chercher son bonheur ailleurs (chez Léonard par exemple?). Enfin, on n'en est pas encore là.



Et maintenant que j'en ai fini avec le blabla, on passe aux choses pratiques. Ci-dessous, le lien pour télécharger le scénario version courte sur mégaupload (comme pour à la volette quand on l'avait mis sur le forum).
megaupload.com QLVDBP1R

Pour désembrouiller les esprits, je poste ce roman, et je ré-écris immédiatement derrière.

(et pour ceux qui aiment rire du destin, ils seront amusés de remarquer que j'ouvre ce fabuleux sujet... le jour de la Saint Sébastien! \o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 26
Citation : Hey ! I got a social disease !
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 20:23

Bah, c'est cool tout ça ! ça va être chouette!
J'ai parlé à Aurélien et Vincent, ça les intéressait alors si tu changes d'avis pour Léonard tu as des acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 20:36

Maintenant, je copie ici l'extrait que je souhaite réaliser :

Spoiler:
 


Je m'aperçois que la fin où Pipo commence à parler à un charmant figurant sera peut-être un peu compliquée à tourner dans la mesure où on n'aura absolument aucun décor, donc on s'en passera peut-être.
Ce qui m'intéresse, c'est l'échange entre Pipo et Botticelli, autant dans les paroles que dans les regards.


Parlons liste technique. Je vais être mon propre 1er assistant étant donné que le travail à faire pour deux-trois plan n'est pas trop étouffe-chrétien. Par contre, Gwen, ça te dirait d'être ma régisseuse générale, s'teu-plé ?

Pour l'instant, on en est à ça, si je ne m'abuse :

Vi : réal et 1er assistant (en gros, Grand Chef, pour le coup)
Gwen : régisseur général (?), directrice de casting (mais en fait, on n'en a plus besoin), cadreur.
Manu : costumière et perruquière...
Raph : renfort régie ( : la bouffe)

Question casting, on a nos deux héros nationaux :
Dan : Botticelli
Luc : Pipo


Vu qu'on ne fait que quelques plans, un dépouillement me paraît plus qu'inutile, alors je fais juste jeter les informations en tas :

- On a donc deux personnages, Botticelli et Pipo, et des figurants dans le fond, qui, je vous rassure, seront sombres et flous, donc pour les costumes, en gros, on s'en fout. Manu et Raph feront très bien la figuration.

- Par contre, je voudrais une lumière assez travaillée. Moins que si on avait tourné avec Léonard, mais quand même. C'est pour ça que, Gwen, je voudrais te charger de me dégoter des pistes pour avoir, je sais pas, quelques spots d'assez bonne qualité (c'est-à-dire avec une lumière qu'on peut bidouiller et qui bave pas de partout), pour un résultat dans le genre une blonde et deux mandas.
Pour ce qui est des gélatines, j'ai tout ce qui faut, je vais les piquer à un pote. Question lumière, je nomme pas de chef op, on fera ça tous ensemble, mais en gros, je veux une salle (ou une absence de salle) globalement sombre, une lumière type jour sur Botticelli tombant d'une fenêtre, et un éclairage magnifiant sur nos deux héros, peu importe comment on s'en sort pour le faire.
Donc je voudrais, résumons :
- un spot assez puissant sur lequel on mettra un CTB pour faire la fenêtre
- quelques autres qu'on colorera à notre guise pour faire un contre jour et une fill light. On ne voit jamais nos deux personnages en même temps, donc pas besoin d'en avoir plein.
- des réflecteurs, j'en veux absolument, faudrait qu'on s'en trouve, tout de même.


Question organisation : on se réserve un week-end conception des costumes fin février? Il faut aller acheter le tissu assez rapidement histoire d'être tranquilles. Manu, j'attends que tu me fasses signe.
Le tournage doit être début Mars. Pour ce qui est du tournage de la série qu'on veut finir par la même occasion, je n'ai pas le temps de m'en occuper, il va falloir qu'un autre s'en charge Smile Après le tournage, il faudra un week-end montage et conception sonore, parce que ça va pas être simple les gars, je veux du son! A la fin, on sort ça sur dvd et je vous invite à la projection <3

Je posterai très prochainement une autre réponse (oui, encore!) concernant plus les costumes, où je vous abreuverai de croquis et autres oeuvres desdits artistes chers à mon coeur, où on parlera de conception purement 'graphique' des personnages.

Et bien sûr, aussi le storyboard... un jour :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 20:39

Aah, Dan! Very Happy C'est vrai, ça les branche?

En fait, si je renonce à Léonard, c'est d'une parce que son costume va pas être simple vu que c'est un peu un fashion victim (^^'), plus le problème des cheveux, et je préfère pas de Léonard qu'un Léonard raté... Mais à la limite, Gwen, tu pourrais pas genre leur faire un petit casting dans les règles de l'art, où tu les filmerais pour moi et je dirai ce que je décide?..

J'ai un autre souci : je viens de recevoir une proposition de stage sur un tournage du 1er au 22 février, et vu que je vais probablement accepter, ça me laissera beaucoup moins de temps pour m'occuper de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 20:40

Sinon ils peuvent quand même venir faire les figurants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 26
Citation : Hey ! I got a social disease !
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 22:26

Pour la série pirate, j'ai déjà fait des essais de décor dans la salle à manger, j'en ferai d'autre plus poussé, mais ça devrait plutôt bien marcher. Ce serait bien par contre pour remplir l'espace que ceux qui peuvent ramènent des trucs (tableaux, tapis, vase, globe, bateaux miniatures, trucs en bois décoratifs divers...)
Pour les costumes, faudra chercher dans le grenier et dans des boutiques de costumes cheap à Paris.

Ce que je peux faire, c'est dire à mes amis qu'ils peuvent venir faire des anglais seconds rôles dans la série de pirate, comme ça ils pourront aussi faire un peu de figuration sur Botticelli au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 20 Jan - 22:59

Parfait! Je file dans le sujet série Pirates pour parler de la déco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céli-chan

avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Jeu 21 Jan - 16:44

Whaou Shocked

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Ven 22 Jan - 1:03

Citation :
Whaou

Ah bah ouais, c't'une masse de travail tout de même... qu'on vienne plus me dire que je bosse pas HEIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphy

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Sam 23 Jan - 12:48

C'est définitivement un complexe chez toi hein ? ^^ t'inquiète tout le monde sait que tu bosse...
Bon en attendant des nouvelles de ton stage ça peut se maintenir en février nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Sam 23 Jan - 21:59

Je précise en passant que j'ai pas le stage donc jsuis libre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendo
Admin
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 28
Citation : You mean he thinks I've got fewer marbles than advertised?
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Dim 24 Jan - 21:56

J'arrive pour casser la baraque. Cool

Vi, en tant que future scénariste, en fait plus je lis plus j'ai un problème avec cette réplique :

Citation :
PIPO
Quoi ? Tu attends quelqu’un ? Si c’est Laurent de Médicis, ne t’inquiète pas, il ne manquerait pas une occasion de se montrer en public. Surtout à ce genre d’évènements. Il vient quand même d’une grande lignée de mécènes, même si lui-même…

Est-ce que c'est Pipo qui dit ça à Botticelli ou est-ce que c'est toi qui le dis au spectateur ? ^^
Je te propose un truc du genre :

"Quoi ? Tu attends quelqu'un ? C'est Laurent de Médicis, c'est ça ? Ne t'inquiète pas, il va venir. Il ne manquerait pas une occasion de se..."

Ou en tous cas, un truc plus court. Pas besoin qu'il en dise trop, on comprendra (ou pas, mais ce sera parce qu'il n'y a qu'un petit bout de film). Après, c'est toi qui vois.

Sinon, histoire de casser encore plus tout le monde : je pense qu'on devrait tourner à Paris, dans mon appart'. Murs blancs, on peut fermer les volets assez efficacement. Parce que pour tourner à la maison, ce sera pas avant la troisième semaine de Mars, et en plus, y a Dan qui part en Allemagne entre le 14 et le 20.

Pour les éclairages, je vais demander à Jeanne et à Raymond, on devrait pouvoir avoir deux projecteurs. Après, je sais pas si ils seront très précis, mais on peut toujours bricoler, je pense que ça pourrait marcher. Pour les réflecteurs, je vais dire un truc qui va pas plaire à Vi, mais je vais le dire quand même. On les fabrique. Faut pas négliger que le cinéma, c'est un milieu où faut savoir se débrouiller avec les moyens du bord. Surtout quand on s'appelle pas Luc Besson ou James Cameron (sans vouloir comparer Besson et Cameron, je ne me permettrais pas...).

_________________
Contre la post-synchro systématique, mais pas systématiquement contre la post-synchro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souris-jaunes.positifforum.com
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Dim 24 Jan - 23:06

Quand je disais "je veux des réflecteurs", je sais pas ce que t'as compris, mais ça voulait dire "filez à la décharge me ramasser des bouts de polystyrène et peignez-moi un des côtés en noir".

Pour ce qui est de la réplique, j'apprécie ton intervention, mais je vais dire un truc que tu vas pas aimer : je déteste les scénarii.. et dans tous ceux que j'ai pu en lire jusqu'à présent, les répliques étaient on ne peut plus bizarres et surréalistes. Ce que je veux dire, c'est que ça n'a rien de définitif, parce que je pense élaborer une grande partie des répliques, des regards et même du découpage sur le plateau, en répétant avec les comédiens. Parce que filmer un scénario tel quel, ce serait juste moche (et ceux qui disent qu'un bon film c'est le scénario, le scénario et le scénario, je leur dis zut et puisqu'ils aiment tant ça, comme dit mon cher prof de storyboard, ils n'ont qu'à le filmer en tournant les pages au fur et à mesure pour avoir leur film idéal).
(Je précise que je ne suis pas énervée)
(Ou si peu)

(Ah si je sais pourquoi je suis énervée en fait, j'ai mal pris ce que tu m'as dit parce que j'ai eu l'impression que tu pensais que je me prenais pour James Cameron..)

Pour conclure, tourner dans ton appart, ça me va tout à fait Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Dim 24 Jan - 23:09

En fait, Pipo n'aime pas du tout Laurent. S'il disait "Ne t'inquiète pas, il va venir", je ressentirais ça comme une vraie tentative de réconforter Botticelli. Alors qu'au fond, Pipo, il aimerait bien qu'il ne vienne pas, Laurent.. Et j'ai l'impression qu'avec la réplique telle que je l'ai écrite au début, ça fait plus négligeant (genre "si t'attends ce truc, t'inquiète...") Mais encore une fois... on verra comment Luc campe le personnage et la réplique

T'en penses quoi? (jveux pas que tu penses que je refuse en bloc toute suggestion, c'est faux... mais t'avais qu'à pas me traiter de petite raclure de cinéaste de merde qui veut faire du cinéma comme James Cameron! ;p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendo
Admin
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 28
Citation : You mean he thinks I've got fewer marbles than advertised?
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Lun 25 Jan - 19:01

Mais c'est très bien de vouloir faire du cinéma comme James Cameron (je vois que t'as pas tiqué sur Besson. ^^). Et puis c'est pas ce que je voulais dire. Je voulais juste faire du rentre dedans parce que d'habitude, quand je suggère de bricoler, ça te plait pas trop. Après, le rentre dedans, c'est pas mon point fort, je sais. Sinon, t'as raison pour la réplique. On va voir comment Luc va s'en sortir, et d'ailleurs, il va sûrement s'en sortir à merveille, le connaissant.

Par contre, je suis pas du tout d'accord sur le scénario. Le scénario c'est hyper important. Le cinéma, c'est là pour raconter une histoire. C'est pas juste une suite de belles images (certes, ça l'est), mais jusqu'ici, Avatar est le seul film que j'ai vu au scénario pourri rattrapé par son univers visuel. T'as vu comment on en revient à James Cameron ? Il nous a trop marqué, ce film. ^^

On va voir ce qu'on peut faire pour les réflecteurs, ça devrait pas poser de problème majeur. Dès que tu as des dates de tournage, préviens-moi, histoire que je puisse donner des dates précises pour l'emprunt du mathos.

_________________
Contre la post-synchro systématique, mais pas systématiquement contre la post-synchro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souris-jaunes.positifforum.com
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Lun 25 Jan - 22:49

En fait, tu prônes le cinéma du récit, et moi le cinéma des sensations. C'est parfait, comme ça on se complète à fond (quand on se dispute pas à cause de ma suceptibilité ^^').

Okay alors, je viens d'avoir Manu au téléphone, ce qui me permet d'établir un

PLANNING PROVISOIRE :

- Vendredi 12 Février à partir de 16h : achat des tissus pour les costumes au Marché Saint Pierre :
- Manu
- Raph
- Vi
- Gwen

- Samedi 20 Février/Dimanche 21 Février : premiers essais et lancement de la fabrication des costumes chez Vi et Raph :
- Manu
- Vi
- Dan
- Luc

- Dimanche 7 Mars : Tournage chez Gwen et Dan (Paris) :
- Manu
- Vi
- Gwen
- Raph
- Dan
- Luc

- Samedi 13 Mars/Dimanche 14 Mars OU Samedi 20 Mars/Dimanche 21 Mars : Post-prod à Fontaine :
- Gwen
- Vi

---

A rajouter :
- créneau pour aller chercher les rajouts pour Dan. Il faudrait sans doute qu'il soit là.
- une deuxième rencontre pour les costumes? T'en as besoin, Manu?

Gwen, si tu peux confirmer les dates st'eu-plé. Et pour tout le monde, je refais deux-trois croquis à la totale arrache et je poste de suite un peu de docu visuelle.
Je précise que j'ai juste noté les gens indispensables, les autres peuvent quand même venir aux réunions qu'ils veulent sans problème.

EDIT : une dernière chose, si on tourne à Paris, on n'aura pas de figurants? Ca peut m'aller tout à fait, hein, parce que de toute façon c'est juste un exercice, on comprendra le peu de moyens, et puis si on en avait faudrait s'embêter avec encore plus de costumes.
J'ai complètement renoncé à l'idée de mettre en scène Léonard, ne nous tracassons pas à ce sujet.
Et enfin, si on tourne à Paris, je peux emprunter du matériel à l'école, éventuellement. Alors, Gwen, dis-moi ce que toi tu pourrais avoir, qu'on compare.
Dans ma petite liste de l'autre jour, j'ai complètement oublié de parler du matériel son. Des propositions? J'aimerais qu'on se débrouille pour enregistrer un max de trucs sur place parce qu'on aura absolument pas le temps de fignoler un travail de post prod trop important (sans oublier qu'on contrôle pas très bien audacity)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu

avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Lun 25 Jan - 23:19

Bon, bon bon...

Je vais essayer de la faire dans l'ordre :

1 oui, pour les rajout, il vaudrait mieux (voire il faudrait absolument) qu'on aie dan sous la main. Autant pour les perruques on peu s'en arranger, autant les rajouts faut du ton sur ton (et les cheveux ondulés ça va être plus dur à trouver que les lisses à mon humble avis)

2 les tissus, ça coute la peau du cul (et ça risque de prendre un moment à être choisis) Donc, viviane, faudra que t'aies déjà une idée très très précise de ce que tu veux (mais ça sa va s'arranger)

3 faut que je fasse une estimation avant d'avoir les tissus pour savoir combien en acheter ! ! Il me faut donc :

- les dessins de costumes (dernière version) de la part de vi

- Les mesures de dan et celles de luc. Même si je commencerais la réalisation sur place avec vous sous la main, il me faut les mesures, même approximatives de :

- la longueur du bras depuis la base de l'épaule jusqu'au poignet
- la largeur d'épaules (mesurez derrière)
- le tour de poitrine (là ou c'est le plus large)
- le tour de taille (au plus étroit)
- la mesure de la hauteur, de la clavicule à la taille, la même dans le dos.

avec ça je devrais pouvoir calculer le plus gros.

- un topo détaillé de vi à propos de la matière des tissus, et du comment ça s'ouvre (on va éviter les fermetures éclair par exemple Wink) Parce que c'est à prendre en compte dans la fabrication du costume et son prix

Voila voila. J'attends vos réponses respectives avec impatience ça va être trop trop bien les gars on va déchirer les castores anorexiques même si c'est un peu un challenge de faire 2 costumes en aussi peu de temps youpîiiii ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 0:03

Et maintenant, point 'character design'.

Deux personnages, on commence par Botticelli :

Sa vraie tête pour la culture et l'inspiration :

Spoiler:
 

Sa tête pour moi (vous noterez la coupe qui change à peu près complètement) :

Spoiler:
 

Costume : dans cette idée :

Spoiler:
 

Deuxième personnage : Pipo :

Sa vraie tête :

Spoiler:
 

Contraitrement à Botticelli, je voudrais qu'il ait vraiment cette tête-là, donc pas de tête 'selon moi'.

Costume : dans ces teintes (pour que ça ressemble au portrait) :

Spoiler:
 

On évitera juste de donner à Luc l'air aussi benêt que sur le portrait. Je le veux un poil plus pétillant.

Voilà pour les teintes. Maintenant, je précise que pour la forme définitive des pourpoints, je vois ça un peu moins court, dans ce style :

Spoiler:
 

Evidemment, j'ai concu un tas de costumes absoluments passionnants pour mon storyboard, mais hélas, Botticelli et Pipo ont d'une des costumes rigoureusement de la même coupe, et de deux absolument banals. Cela dit, au moins, comme ça, ce sera rapide à fabriquer, même si pas très excitant ^^.

Maintenant je vais décrire un peu plus profondément la mode de l'époque pour aider à comprendre ce que j'ai croqué :

- sous la tunique, ils portent une blouse blanche en toile très légère, qui ressort par le col et le bout des manches (cf autoportrait de Pipo). C'est inutile de faire une vraie blouse évidemment, on fixera juste un voile blanc au bout du col et des manches et le tour est joué.

- les boutons sont petits et très rapprochés (et très nombreux...) et le pourpoint se referme de telle façon à ce qu'ils ne soient pas centrés mais légèrement sur le côté (comprenez ou je fais un autre dessin explicatif?). Ils s'arrêtent à la ceinture.

- Le tissu du pourpoint est assez lourd et forme des gros plis, surtout en dessous de la ceinture pour former une jolie jupette plissée ^^.

- Question ceinture, n'importe laquelle fera l'affaire (cuir et boucle en métal), parce que dans l'idéal on essaiera de la cacher sous le pli du pourpoint au niveau du ventre. Enfin, pas complètement, mais ce que je veux dire, c'est qu'elle n'applatit pas le tissu sur le ventre, et du coup il forme une bosse qui la cachera en partie. Généralement, elle est placée haute dans le creux du dos mais basse sur le ventre, de façon à donner un petit air tombant vers l'avant au pourpoint.

- Les manches sont serrées autour du bras et rétrecissent jusqu'au poignet. Elles forment des gros plis autour du bras (j'imagine que ça veut dire que la manche est très très longue et qu'elle est donc à moitié retroussée vu qu'elle est bloquée par le poignet. Comprendo? Encore une fois, je peux tenter d'expliquer autrement si y'a le moindre souci). Elles sont juste bouffantes au niveau des épaules, comme sur les dessins.

- Les chaussures sont de bêtes souliers noirs sans lacets ni boucles (ne pas faire attention aux couleurs extravagantes de mes dessins en couleur)

Je cherche désespérément un exemple peint par des gens de l'époque pour vous montrer mais là je suis à court. Mais si vous avez besoin (surtout Manu) d'exemples illustrés, j'en trouverai sans problème, faites-moi signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 0:06

Manu, j'ai vu que t'avais posté pendant que j'écrivais. Est-ce que tu trouves tes réponses dans mon message ou est-ce que t'as besoin de plus de précisions?

Pour la matière des tissus, comme je t'ai dit, je veux un tissu lourd pour les pourpoints (et un peu rugueux parce qu'ils sont pas très riches ; de la toile?) pour que le tombé et les plis soient lourds.

Pour les chausses, j'ai oublié d'en parler, de simples collants de couleur opaque feront l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 0:22

Je viens de regarder le storyboard et de me souvenir d'un truc : L'échange que je veux filmer est toujours en plan rapproché poitrine. Résultat, ils peuvent être en jeans et baskets, on s'en fout. Et aussi, les pourpoints peuvent être complètement truqués (c'est-à-dire qu'on ne fait finalement que le col et les épaules).

Cela dit, il se peut que je décide d'en filmer un peu plus, donc je préfère partir sur l'idée d'avoir des costumes complets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu

avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 12:57

Autant faire correctement les pourpoints, parce que ce serait du travail de gougniafié de les faire à moitié, (c'est limite plus simple de faire un costume complet que juste les épaules en plus XD)

Sinon je visualise à peu près ce que tu veux dire pour les costumes (rhah, les boutons... ça va être... très chiaaaant XD) A priori on devrait pas trop trop galérer pour les faire (sauf les manches, j'ai jamais fait des trucs du genre, mais tkt on va s'en sortir Wink ) et pour la taille. pas de fente devant j'imagine Very Happy j'en conclu qu'il faudra une ceinture (et ptet aussi un élastique) mais ça dépend si on doit avoir un effet blousant (le tissu qui retombe par dessus la ceinture) ou si tu veux un truc plus près du corps. A priori c'est un truc plutôt large (tant mieux c plus simple XD)

Pour le le calcul, j'attends les mesures de nos petits camarades et d'être sûre de comment faire les manches pour balancer ça sur le forum. mais à priori 2 mètres de chaque tissu devraient suffire (quoique... pour dan... Rolling Eyes )

Pour les collants (si on veut faire ça bien) le plus simple seront les collants blanc. Parce que d'expérience, les collants de couleur c'est galère à trouver, d'une, de deux, ça risque d'être des couleurs carrément flashy et c'est pas trop le propos.

Voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendo
Admin
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 28
Citation : You mean he thinks I've got fewer marbles than advertised?
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 18:44

Awesome, les costumes ! Pour le planning, ça me parait pas mal du tout. Faut que je voie avec Dan. Par contre, seul hic. Le vendredi, de 16h à 17h30 j'ai un cours d'anglais, donc je pourrai pas être là quand vous achèterez le tissu. C'est grave ?

Je vais mesurer Dan ce soir ou demain après-midi.

_________________
Contre la post-synchro systématique, mais pas systématiquement contre la post-synchro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souris-jaunes.positifforum.com
Raphy

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mar 26 Jan - 21:15

Gwen t'inquiète pas moi aussi j'ai cours jusqu'à 17h mais jpense que je les rejoindrai après !

Et pour les rajouts jpense que c'est pas grave si on en trouve pas des ondulés, on devrait pouvoir les traiter delicatement au fer ou aux bigoudis pour les onduler nous même dans le pire des cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Mer 27 Jan - 1:45

Oui ok Raph tu nous rejoints mais attendez on peut quand même pas attendre 107 ans, Gwen qui finit à 17h30 et le temps qu'elle aille jusqu'à Montmatre, ça fait tard, autant se passer d'elle. Enfin, à mon avis.

Sinon, dites les gars, est-ce qu'on monte un petit budget commun?

Côté costumes : effectivement, pas de fente en-dessous de la ceinture. Et oui, un effet blousant, comme je me suis tuée à l'expliquer (jvois que décidément ça devait être très confus, mon blabla).

Côté collants, ok pour le blanc, mais seulement si on trouve pas les couleurs que je veux, parce que bon, collants blancs, ça fait danseuse classique et pas peintre de la Renaissance...

Bon Gwen, côté matos, alors??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   Jeu 28 Jan - 22:12

Bon alors voici les mesures que Manu a demandée :

-longueur du bras depuis la base de l'épaule jusqu'au poignet : 66cm
-largeur d'épaules : 41cm
-tour de poitrine : 88cm
-tour de taille : 73cm
-mesure de la hauteur, de la clavicule à la taille : 38cm
-la même dans le dos : 40cm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rêve Botticelli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rêve Botticelli
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souris Jaunes et cie :: Où l'on fait avancer nos projets :: Projets-
Sauter vers: