Souris Jaunes et cie

Et si on faisait des films ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Projet Epsilon

Aller en bas 
AuteurMessage
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Projet Epsilon   Jeu 3 Déc - 21:37

Je pensais me remettre à écrire bientôt et je me suis dit : "Hey, mon vieux Frankie, mettons les autres sur le coup ! happy face !"
Voici donc ci-dessous la liste des conditions requise à cette nouvelle :

- Une arme électronique, séparant par son effet tous les atomes (réactions chimiques possibles après usage : explosion, formation d'élément {gaz, eau, ...}, ondes lumineuses et sonores...)
- Une escouade de robots positroniques humaniforme (sous domination des trois lois) agents de securité ODST (Orbital Drop Shock Troopers) -> ASCO (AStro-COmando)
- Nombre de hautes instances
- Une découverte sur le dodécaèdrane (C20H20)
- Cadre : TERRE, 2552
- Un vieux scientifique renommé (2249-2332) stocké en programme informatique
- Une IA nommée Solena, avec un sens de l'humour... disons sarcastique


Faîtes place à votre imagination !! Merci d'avance !! Smile

le pingouin des plaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi

avatar

Nombre de messages : 276
Citation : Aha ! You found another one ! How exciting ! :D
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Jeu 3 Déc - 22:57

J'étais partie pour te demander ce que tu racontais quand j'ai vu qu'on était dans la partie nommée "où on parle de tout sauf de cinéma", donc j'écrase..
N'empêche que jcomprends rien à c'que tu dis, et ton histoire d'arme qui sépare les atomes, c'est pas le principe de la bombe atomique par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Sam 5 Déc - 18:07

non, la bombe atomique, par sa réaction nucléaire, scie les atomes en deux (réaction due à l'instabilitée de l'uranium) (<- à ce propos connaissez vous l'unununium ? véritable atome...) et ils explosent. Je parle plutôt d'une dissociation des atomes, un séparage... non séparement... séparation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Dim 6 Déc - 22:37

quelle energie à m'aider tout le monde... Crying or Very sad

Enfin voici mon premier jet, dites moi ce que vous en pensez pleeeeeeeeeeeease

Chapitre 1



Alpha s’assit à son bureau. Il prit la tasse de café qui était posée devant lui et la porta à ses lèvres. Mais, quand il essaya de boire, la tasse se révéla vide. Il la reposa, se leva, et alla à la fenêtre. Quand il l’atteignit, elle devint opaque et le plafonnier s’alluma. Il se dirigea vers la porte et la franchit. Il se retrouva sur la Terre. Un homme, qu’il reconnut comme son frère, s’approcha de lui.
- Retourne dans le satellite, Joe. Il y a là-bas des humains qui ont besoin de toi.
Alpha pivota sur ses talons. Il se vit dans un miroir de cristal. Il porta sa main à son visage et entendit le choc du métal contre le métal. Il regarda son reflet. Il regarda ses capteurs photo-électriques brulants de haine contre l’humanité. Il sortit le disjoncteur d’une cavité secrète de son torse. Il le pointa vers l’homme et tira. Et il se réveilla en hurlant.
Il resta un moment plongé dans l’horreur de son rêve, puis se redressa vivement sur son siège. Il essaya de ne pas se laisser aller à la colère que lui inspirait quand il était fatigué son assistante de bord. Les informaticiens pouvaient toujours jaser, il finirait quand même par faire réécrire son programme. Il leva les yeux vers le plafond et lança vivement :
- Qu’y a-t-il, Solena ?
- Nelson, répondit le plafond d’une voix sans timbre. Il vous attend au vidéophone.
Il sentit ses muscles se détendre et dit plus tranquillement :
- Qu’il attende encore un peu. Il n’en mourra pas.
Sa réaction n’était certainement pas la meilleure, mais il pouvait accuser les circonstances. Depuis huit jours, il ne se passait pas dix minutes sans que tel ou tel membre de telle ou telle organisation ne tente de le contacter. Et les gens les prenaient, lui et ses collègues pour seuls responsables de la situation. Eux qui dormaient à peine trois heures par nuits. Eux dont la Force Fédérale Galactique avait vampirisé le projet, avant de le réaliser et de laisser la situation dégénérer lentement sans rien faire.
Et maintenant c’était à eux, les scientifiques, de ramasser les pots cassés !
Alpha soupira. Il avait ressassé cette histoire tellement souvent qu’elle lui faisait l’impression d’une mauvaise mélodie qu’il ne pouvait se sortir de la tête. Il se leva de son siège, prit le temps d’avaler un café, défroissa sa chemise et prit l’appel du militaire après avoir jeté un rapide coup d’œil sur sa montre.
- Bonjour caporal, et merci de votre patience. Cependant j’ai beaucoup de travail et je vous demanderai donc d’aller droit au but.
- …mauvaise affaire, tout cela, si vous voulez mon avis. Enfin bon, moi, ce que j’en dis… Comme vous voudrez, monsieur.
Alpha mit un moment à se rendre compte que son interlocuteur le l’entendait pas. Il jura, puis énonça :
- Solena, activation des procédures de maintenance du vidéophone. Fais passer l’image par l’écran mural et allume le clavier tactile. Non, attend, le processus vocal est-il en état de fonctionnement ?
- Vérification des sous-systèmes en cours, annonça la voix désincarnée. Affirmatif.
- Bien, alors annule la dernière commande et démarre le programme de discussion semi-audio. Mot de passe : Cortana.
La voix resta un instant silencieuse, avant de répondre :
- Affirmatif. Toutes commandes exécutées.
- Efface le lien entre un mot de passe et Cortana de ta mémoire.
- Affirmatif.
On n’est jamais trop prudent, pensa Alpha. Moins on se fie aux machines, moins compliqué ça devient si elles se retournent contre nous.
- Enclenchement du programme dans trois.
Puis, après quelques secondes :
- Caporal, mes sorties audio et vidéo sont en dysfonctionnement provisoire. Cependant je vous reçois parfaitement. Dites moi je vous prie la raison de votre appel.
L’homme sur l’écran mural se pencha en avant, fronça les sourcils, lisant apparemment le message d’Alpha. Il se redressa et accrocha un sourire à ses lèvres.
- J’ai un message pour vous de la part de mon chef de section, le sergent Johnson. Je vous le transmets sur la fréquence cryptée.
Le visage de Nelson fut remplacé par des caractères grecs qui se changèrent peu à peu en des symboles galactiques standards. Tous sauf…
- Solena, que signifie ce symbole ?
- Recherche en cours… La lettre grecque epsilon a été inventée…
- Tais-toi ! rugit Alpha. Passage en mode caractériel ! Immédiatement !
Un léger grésillement se fit entendre, puis une silhouette bleue d’une quinzaine de centimètres apparut sur le bureau. Le corps devint progressivement plus net, le visage se dessina, de simples habits et un long manteau apparurent et, après que l’apparition se soit tournée vers l’homme, sa voix, légère et féminine, lança :
- Bonjour, mon cœur…
Alpha se renfrogna et dit d’une voix acide :
- Ne me fais pas regretter ce que je viens de dire.
Un sourire s’étala sur le charmant visage.
- Bien sûr, bien sûr… Mais si tu me disais ce que tu attends de moi ?
- Cette lettre, là…
- Epsilon ? Dans ce contexte, je ne saurais le dire. On dirait que le décryptage s’est arrêté trop tôt.
Elle se tourna vers le mur.
- Caporal Nelson ? Le décryptage est incomplet. Nous ne pouvons lire l’un des caractères.
Le militaire apparut dans une section à gauche du texte. Il avait les sourcils froncés et semblait taper quelque chose sur son clavier.
- « ATTENTION TOUTES UNITES, QUELQU’UN S’EST INTRODUIT DANS LES SYSTEMES DE L’OPERATION ASCO. TOUTES UNITES DOIVENT SE METTRE EN CHASSE IMMEDIATEMENT » annonça Solena. Apparemment nous ne sommes pas les seuls à avoir des ennuis.
Le visage du caporal s’assombrit tandis que ses yeux balayaient la missive de long en large. Il fini de taper et son message s’afficha sur le mur : « La plupart des systèmes tombent en panne. Je ne peux pas relancer le programme. La donnée manquante semble être le nom de l’opération. Je vous recontacterai ».
L’écran s’éteignit et il ne resta qu’un mur blanc là où se trouvait peu avant le message. Alpha se tourna vers son terminal mais, se ravisant, dit :
- Solena, transmet le message sur la console de la salle principale.
La silhouette acquiesça, puis disparut. Alpha soupira à nouveau. Depuis bientôt trente-six ans, il travaillait sur la station scientifique en orbite autour de la Terre. Et pendant presque tout ce temps, il ne s’était rien passé. Rien de nouveau n’était apparut. Et maintenant, tout s’effondrait. D’un côté, des découvertes sensationnelles étaient réalisées dans la station, ou l’Incubateur, comme on l’appelait parfois. Et d’un autre côté, tous les systèmes informatiques tombaient en panne les uns après les autres. Quelque chose se préparait, il en aurait mis sa main à couper.
Il se leva et s’étira pour essayer de se débarrasser de la raideur de ses bras et son dos. Il prit un autre café, une douche rapide, rédigea une lettre pour un de ses collègues d’une planète lointaine. Et il alla dans la salle centrale rejoindre Solena.


Chapitre 2



« Du sergent Johnson au biologiste Alpha. Alpha, la situation est des plus complexes, comme vous le savez. Cependant je pense que vous serez tout de même soulagé d’apprendre que les fuites on toutes été étouffées. Les recherches peuvent donc reprendre dans le cadre de l’opération Epsilon »
Voilà à peu près le message qu’il avait transmis. Le caporal de seconde classe Antony Nelson s’installa plus confortablement sur son siège et le fit pivoter.
- Voilà, c’est fait, dit-il au robot de défense ODST qui se trouvait devant lui.
Le robot, qui répondait au nom d’Odie, se tourna vers la porte et sortit. Tout en marchant, il réfléchissait à ce qu’il venait de faire. Il ne comprenait toujours pas la raison qui avait poussée Stevie, un autre robot de sa section, à invoquer les lois de la robotique afin de lui faire envoyer ce message. La troisième loi stipulait qu’un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi. Il doutait que ce soit cette loi-ci qui ait poussé Stevie à agir ; après tout, quand ils n’étaient pas en mission, rien ne les menaçait.
La deuxième était écrite en ces termes : un robot doit obéir aux ordres donnés par un être humain, sauf si ces ordres entrent en contradiction avec la première loi. Depuis que les hommes partaient à la conquête de l’espace, il était plus compliqué de suivre cette loi. En effet, un colon n’est-il pas un extra-terrestre ? Un extra-terrestre autochtone intelligent est-il humain ? Fort heureusement, sa programmation avait été stricte et l’empêchait d’obéir contre sa volonté aux races extra-terrestres, même si cela avait aussi comme conséquence de ne pas le forcer à obéir aux humains défigurés ou difformes. Encore une fois, ce n’était probablement pas cette loi qui avait fait agir Stevie. Pourquoi un humain lui aurait-il dit de donner à un autre robot un ordre supposément prioritaire ? À moins que Stevie n’ait voulu se débarrasser d’un conflit de première loi ?
Cette loi était stipulée en ces mots : un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser un être humain exposé au danger. Si Stevie s’était vu donner un ordre à caractère de première loi, mais que son action risquait alors de causer du tort à une autre personne ? Alors pouvait encore venir la loi zéro de la robotique.
Cette loi disait plus ou moins : un robot ne doit porter préjudice à l’humanité ni, restant passif, laisser un préjudice arriver à l’humanité. Mais cette loi, qui n’était pas programmée à la base dans leurs cerveaux positroniques, et qu’ils avaient décidé d’adopter, étaient surpassée par les trois autres et n’était en fin de compte d’aucun recours lorsqu’un dilemme de première loi apparaissait dans leur programme.
Oui, il faudrait vraiment qu’il en parle à son collègue. Il entra dans sa navette et ferma la porte. Il contacta l’ordinateur du vaisseau et lui envoya des coordonnées par son communicateur interne. Puis il se dirigea vers l’ordinateur et, s’installant sur son siège, il contempla la Terre le reste du temps qui lui restait avant son arrivée au satellite faisant office de quartier général aux unités ODST comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 26
Citation : Hey ! I got a social disease !
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Lun 7 Déc - 18:39

C'est cool ! J'ai lu que le premier chapitre pour l'instant, mais y a des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphy

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Lun 7 Déc - 20:05

Le tout début j'ai eu peur : écriture saccadée. Mais en fait c'était le rêve. Le reste est pas mal (et comme je suis pas fan de sf c'est vraiment un compliment !) par contre en nous soumettant les lois de la robotique t'es dur ^^ ça a tjrs été un concept trop compliqué à intègrer pour moi ^^ !
En tout cas voilà j'ai tenu ma promesse j'ai lu maintenant à toi de jouer pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Mar 8 Déc - 11:03

On fait ce qu'on peut

pour le deuxième jet je pense faire agir un perso venant de l'époque contemporaine, pour faciliter la compréhention
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 104
Citation : Listen me, I'm you! I'm you with new face! Check out this bone structure Doctor, 'cause one day you'll gonna be shaving it!
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Lun 21 Déc - 16:20

C'est sympa à lire sauf peut-être pour le deuxième chapitre. Le problème c'est qu'on sent que le seul but est de nous faire connaitre les loi de la robotique. En plus, c'est peut -être pas préssé. Au contraire, tu pourrais parler au départ de ces lois comme de quelque chose que tout le monde connait et laisser quelques chapitres avant de les mettre à la connaissance du lecteur. En tout cas c'est vraiment bien. Je veux la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 23
Citation : Ah... du maccabéthoven en clé de Si-metierre ;)
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Projet Epsilon   Sam 26 Déc - 16:38

ouais mais enfin pour tout dire j'ai la fleme en ce moment... la suite viendra Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet Epsilon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet Epsilon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» croquis projet BD
» Projet UNIQUE !
» Du projet utopique "Nildanirmë"
» Projet 10 : Adeptus Mechanicus / Titans Legions (AMTL)
» Projet Ford 32 dragster Altered terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souris Jaunes et cie :: Où l'on parle de tout sauf de cinéma :: Online-
Sauter vers: